09/11/2006

Attente

512256

 

 

Sentir ton souffle chaud dans ma nuque
La douceur des tes mains relevant mes cheveux
Ta bouche goûtant chaque parcelle de ma peau

Je ne pense qu’à cela

 

Je finis de me préparer

Me faire belle et désirable pour toi

Et déjà mon cœur palpite

 

En ajustant ma robe, je frémis

Des caresses douces et chaudes, absolus souvenirs

 

 

 

 

Tu n’es pas encore là et pourtant

Je sens mon corps bouillonner

 

Et moi je vais t’attendre

Sur cette terrasse savourant un café

En pensant au goût de ta bouche,

 

Et à celui de ta peau de sel …

 

 

Mary

(copyright Mary -  2005)

14:44 Écrit par Mary dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Hmmmm ! Merveilleux comme toujours...

Froissement sensuel et chaleureux, j'adore...
bisous et bon week-end
j'espère pouvoir te lire plus longuement bientôt,
je tiens le bon bout niveau connexion, moins d'une semaine d'attente maintenant !
Jef

Écrit par : quarkenceil | 09/11/2006

Comment vas tu? Joli poème il en a de la chance d'avoir une MARY au si grand coeur.
Un petit tour de blogs ce matin pour te dire bon week-end et bonne semaine
Toujours en attendant d’aller mieux.
« Adieu majesté chez moi et « J’ai oublié de te dire »
Chez mon Cédric c’est comme tu veux
Bisous de la semaine tendres et doux
http://www.en2006.com/r.php?i=cedricangel

COCO !


Écrit par : COCO ! | 10/11/2006

coucou je fais un tour sur mes blogs préférés et même temps je prends de vos nouvelles. j'espère que tu vas bien bisous à bientôt

Écrit par : francesca | 10/11/2006

bonjour Mary Ton site est superbes, les images magnifiques. Je me construis un blog et je ne sais comment charger de belles images et où les trouver. Peux-être peux-tu m'aider ?
Carla

Écrit par : Carla | 10/11/2006

Fait toujours aussi bon chaud ici
Bon week end bisous doux

Écrit par : Marc | 10/11/2006

merveilleux de te lire
bon we
merci pour tes passages

Écrit par : isa | 11/11/2006

Bien sûr ;-))))) Qu'une "petite" française peut donner son avis ..... ;-)))))D'habitude ... ne dit-on pas plutôt ... les petits belges !!!??? Et le cliché : Belgique = frites n'est -il plus à la mode ??? ;-)))) Sans rire maintenant ...ton blog est toujourds aussi beauA+

Écrit par : just-de-passage | 11/11/2006

COUCOU MARY MAGNIFIQUE TEXTE !!!
Je t’invite à boire le champagne chez moi si tu le veux !
10 000 GROS BISOUS

Écrit par : CORINNE | 11/11/2006

Un petit poéme Mon regard raffole de vos guibolles, Mary
Qui par leur légèreté m'affolent, Mary

Vos beaux bas soyeux
Donnent à mes yeux
Toutes la beauté d'un art
Presque disparu

Celui de la féminité
Jupes et robes adieu
Laissent la place aux pantalons
Et autres genres de torchons

Ils enlaidissent
Ils dépérissent
L'âme de nos sens
Mary,pardonnez

Ces couturiers et leurs indécences
Qui vous obligent
A vous affubler de la sorte
Ils sont pauvres dans leur tête

Mais nous hommes bien nés
Vos Bas résille me donnent la fête.
Leurs couleurs irisées
Nous enivrent de bonté

Le blanc
Apaisent nos envies

Le chair
Nous fait frissonner

Le noir
Endeuille nos timidités

Pourtant
Je suis présent

Vos jambes "gainnées"
Dansent dans les rues
Caressées par le vent
Léchées par le soleil

Epiées par des convoitises
Leurs textures si douces

Vos voiles
Dressent mon mat

Vos satinés
Lustrent mes pensées

Vos mousses
M'émoussent

Vos Lycra
Font pâlir nos auras

Filez si belle Mary
Vous êtes si sensuelle

Enchantez moi de mélodies
Faites crisser vos jambes

Achevez nous de belles égéries
Par cette ligne qu'on ne serais voir
Grâce à votre inattention d'apercevoir
De votre bas sa noble couture filante.

Vos pensées sont si belles, élégantes
Ce poéme,
Puisse vous mettre du beaume au coeur.

DIM

Écrit par : dim | 12/11/2006

Les commentaires sont fermés.