18/04/2007

Ballade

cache coeur

Elle adorait se balader par ces temps orageux …Ce jour là, elle  portait une robe légère, un tissu de lin blanc qui dessinait son corps comme une seconde peau.

Elle  marchait depuis plusieurs minutes lorsqu’elle remarqua de nouveau cet homme assis sur ce banc. Cet homme qui hier lui avait offert ce merveilleux sourire si désarmant, ce même homme qui semblait la dévorer des yeux à chacun de ses passages dans ce parc. Hier d’ailleurs,  elle s’était surprise à espérer qu’il la suive et puis en riant avait chassé cette idée stupide de sa tête.

 

Lui ne pouvait détacher ses yeux de cette silhouette qu’il observait sans qu’elle le sache chaque jour de la fenêtre de son bureau … Depuis quelques temps  il s’était arrangé pour se libérer et être là sur ce banc au moment où elle passerait. Elle ne se doutait pas qu’il la « connaissait » depuis « longtemps ».

 

Il savait chacun de ses gestes lorsqu’elle marchait, lorsqu’elle remettait cette petite mèche derrière son oreille, ou qu’elle essayait discrètement d’ajuster son bas sous sa jupe. Au début il s’était senti ridicule, voir complètement débile  de l’observer ainsi à son insu, mais il s’était vite laissé emporté par ce désir que cette femme faisait naître au fond de lui.  

 

Chaque jour plus impatient de voir venir l’heure où il la verrait.  Il avait maintenant besoin de la « connaître » vraiment, d’entendre le son de sa voix, de voir l’éclat de ses yeux, de sentir les effluves de son parfum …

 

A suivre

 

Mary

14:05 Écrit par Mary dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |