13/07/2008

Rêveries

mary 4

Ce texte très lentement est à lire,
Pour à travers chaque mot, en découvrir
Toute la nuance et la subtilité
Car le lire c'est en rêver...


Frôlements  des peaux câlines
Souffles courts, saccadés de violine
Irrésistible frénésie affolante
Au creux des reins la morsure douce puis violente

Ambre de la peau soumise à l'ivresse
Douce comme la plus rare des soies

Lentement elle s’étirait, laissait revivre son corps
Réveillée par la caresse des premiers rayons du soleil 
  

Puis, bientôt,  son beau songe s’éteignît,  dissipé par le jour qui s’était levé…

Mary  

 

18:21 Écrit par Mary dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour plus qu'un r^ve, le plaisir de la réalté

passe une bonne journée douce Mary

Marie

Écrit par : Marie | 13/07/2008

Des mots joliment enfilés ; beaucoup de talent!

Écrit par : Azelye | 13/07/2008

Coucou Cela fait longtemps....Mais je retrouve le plaisir de venir lire tes posts... Bonne fin de week end. Bizz

Écrit par : Jicé | 13/07/2008

Félicitations pour ton blog, superbe série de clichés dont beaucoup confirment ce que je pense : la Photo n'est qu'une poésie qui se voit....

Écrit par : Schultzy ( le pote de Mitch ) | 18/07/2008

Petite Mary Il est toujours aussi agréable de passer te voir, passe de douces et agréables vacances,

Bisous

Marie

Écrit par : Marie | 20/07/2008

Sensualité du songe, loin des sangsues du jour...très beau.

Écrit par : Edouard | 23/07/2008

Oui tu as raison s'est à lire très très lentement.
Bisous doux

Écrit par : Marc | 24/07/2008

Je rêve... Bisous doux bon W-E

Écrit par : Charles | 25/07/2008

BONJOUR c'est avec plaisir que je viens te faire un petit coucou, j'espère que tu as passé une agréable semaine,
je te souhaite un agréable week-end avec du soleil si possible, mais il donne l'impression de jouer à cache-cache avec les nuages

Bisous
Marie
http://refletsdamour.skynetblogs.be

Écrit par : Marie | 25/07/2008

Les commentaires sont fermés.