24/06/2009

Dernière Escale

mary 11

Lui qui voulait la conquérir,
S’était laissé envoûter par cette rebelle,
Tout l’infini de l’horizon
Avait été mis dans ses pupilles
Comme pour la seule raison
De combler toutes ses envies.

Il était là à la regarder, Elle, allongée près de lui
Pour la première fois,
Ses mains effleurant sa peau, il entendait son cœur s’affoler

Elle avait peur, ses yeux lui racontaient ce qu’il savait déjà.
Il voulait désormais se désaltérer à sa seule  source
Goûter ses fruits doux et  sucrés
S’abreuver de la fraîcheur de ses baisers

C'était une île, sa dernière escale, pensa t-il
Son plus beau voyage, sa plus belle quête
Il s’enivrait déjà de ses parfums

Savait-il maintenant, savait-il seulement,  

Qu'il allait falloir doucement l'apprivoiser,
Tendrement, lentement

Sans jamais vouloir la dompter.


Mary

13:45 Écrit par Mary dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Plaisir de la découverte de l'autre, tant attendue, il ne faut pas la louper.... et celà semble bien parti. A suivre peut être ?
Bon week end !

Écrit par : Golden Lady | 27/06/2009

S'aimer sans se dompter, que le le lit soit un nid doux qui parfois s'achève en champ de bataille...la vie est belle quand on est senxuel.

Écrit par : Edouard | 21/07/2009

Les commentaires sont fermés.